COVID19 : Propositions & Recommendations CJD Maroc pour gérer la crise.

0
1259

Animé par le devoir de citoyenneté et par le sens de responsabilité individuelle et collective qui incombe à nous tous dans ces moments de crise, le CENTRE DES JEUNES DIRIGEANTS – MAROC en tant qu’acteur de la société civile et force de proposition a le devoir de participer aux efforts nationaux pour contrer les répercussions négatives de la pandémie mondiale COVID-19 sur l’économie mondiale et plus particulièrement sur l’économie de notre Pays et en partant de la conviction que l’économie doit être au service de l’Homme, nous recommandons vivement ce qui suit :

Aux autorités compétentes de :

  • Déclarer un état d’urgence économique / cas de force majeure ;
  • Limiter les taux d’intérêts bancaires au plus bas possible ;
  • Suspendre le paiement de l’IS, de l’IR, TVA et de tout autre impôt (DGI) ;
  • Activer l’assurance chômage pour les cas de perte d’emploi ;
  • Faciliter l’accès des entreprises aux facilités de caisse ;
  • Maintenir le travail et déplacements des banquiers pour leur rôle dans la fluidification·
    des opérations économiques, tout en leur apportant le soutien nécessaire ;
  • Mettre en place un moratoire sur le paiement des crédits bancaires : salariés et TPME ;
  • Ordonner aux trésoriers payeurs de procéder le plus rapidement possible à leur devoir ;
  • Maintenir, dans la mesure du possible, les commandes publiques ;
  • Fixer le prix des carburants et les produits de première nécessité à un plus juste niveau
  • Reporter les échéances pour le paiement des charges courantes (eau, gaz, électricité,·
    téléphone et internet, …)
  • Créer une garantie CCG : épidémies et catastrophes naturelles
  • Créer une plateforme web publique pour la transparence de la gestion des fonds crées.·

Recommandations au secteur privé :

  • Sensibiliser l’ensemble des collaborateurs et leur faire respecter les mesures préconisées
    par le Ministère de la Santé
  • Favoriser le télétravail
  • Préserver les emplois et salaires surtout les emplois temporaires qui en pâtissent le plus
  • Mener une réflexion pour la mise en place d’un plan de continuité
  • Estimer les économies réalisées par le télétravail et en faire don
  • Faire preuve de flexibilité et de créativité pour offrir des produits et des services·
    nécessaires et utiles en cette période de crise
  • Pour les entreprises ayant prévu de distribuer des dividendes, sursoit totalement ou·
    partiellement à cette distribution et verser les montants équivalents sur le compte du
    Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus
  • Encourager le don de sang (stocks au niveau national très bas).

En ces temps de crise, il est de notre devoir tous, autorités publiques, secteur privé, société civile et citoyens que nous :

  • Nous conformons aux mesures prises par les autorités publiques
  • Soyons responsables et incarnons les valeurs de la solidarité, du partage et de la·
    bienveillance
  • Evitons les informations en provenance des sources non officielles pour ne pas·
    véhiculer les fausses informations qui risquent de semer la panique et/ou de troubler
    l’ordre public
  • Achetons au maximum, des produits et services marocains pour soutenir l’économie·
    nationale.

Le CJD-Maroc vise à travers ces recommandations et ces propositions à :
• Maintien de la paix sociale ;
• Maintien des emplois ;
• Baisser au maximum les impacts négatifs de cette crise épidémiologique sur l’économie
nationale et sur les agents économiques.

CJD-MAROC
Président National
M. Tariq ZIDI